Les façades de brique #10


Page 1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13


Le long du boulevard Duportal, derrière l'université des sciences sociales, 300 mètres de la muraille médiévale en brique ont été conservés :
Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Pour former une entrée du Jardin des plantes, deux portes des anciens bâtiments démolis du Capitole ont été remontées et accolées dos à dos en 1886. La porte "extérieure" fut commandée à Pierre Monge en 1620 :
Façades de brique

De chaque côté, une tourelle en encorbellement supportée par un cul-de-lampe dit "en trompe" :
Façades de brique

Et la porte "intérieure" fut faite par Jean Aleman en 1576, c'était la porte principale de la façade ouest du Capitole d'alors, qui donnait sur une rue étroite car la place du Capitole n'existait pas encore. Elle fut remplacée à cet emplacement par une autre porte de Pierre Monge en 1671 et ne doit sa survie qu'à ce déclassement car cette dernière porte fut détruite en 1752 en même temps que la nouvelle façade du Capitole de Guillaume Cammas était édifiée :
Façades de brique

L'ancienne porte du Capitole de Jean Aleman (1576) :
Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Et au détour d'un bosquet de ce même Jardin des plantes se dresse un pan d'un vieux mur de brique, splendide et isolé :
Façades de brique

Façades de brique

Le Palais Niel est une construction atypique à Toulouse, avec notamment son toit mansardé en ardoise. Construit de 1863 à 1868 pour accueillir le Maréchal Niel au commandement de la région militaire, il ne reçut pourtant jamais son hôte illustre nommé entre temps Ministre de la Guerre :
Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Côté jardin :
Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Le grand cèdre du Liban qui se trouve dans le jardin date de 1836, il fut déplacé en 1866 depuis l'école vétérinaire qui se trouvait à 2,5 kilomètres de là. Déplacer les 35 tonnes de l'arbre alors âgé de 30 ans et de sa motte de terre ne fut pas une mince affaire !
Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Quelques photos des rues de la rive gauche :
Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique