Les façades de brique

Parce que toutes les façades ne rentraient pas dans le cadre des rubriques définies sur ce site, voici une promenade sans ordre ni raison pour compléter notre visite... au hasard des rues du centre historique.

Dans les pages suivantes j'essaierai dans la mesure du possible de ne pas revenir sur des bâtiments déjà vus dans les autres rubriques, il se peut cependant qu'un ou deux m'échappent.

Précisons s'il était besoin qu'il s'agit là d'une sélection, bien d'autres façades dignes d'intérêt existent sur lesquelles je ne m'arrêterai pas.


Page 1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13


Commençons par l'une des plus vieilles demeures de Toulouse : la maison romano-gothique du 15 rue Croix-Baragnon. Datée des alentours de l'année 1300, elle est considérée comme ayant un style de transition entre le roman et le gothique. Elle offre au passant attentif un discret et charmant décor sculpté d'animaux et d'écussons fantaisistes :
Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Il subsiste près de 200 maisons à corondage telle que celle-ci à Toulouse :
Façades de brique

La belle rue Croix-Baragnon mène jusqu'à la place Saint-Etienne où trône la cathédrale :
Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Sur la place Saint-Etienne à l'ombre de la cathédrale, la préfecture régionale s'est installée dans l'ancien palais archiépiscopal :
Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Les allées Jean Jaurès ont essentiellement été bâties au XIXème siècle. On a pu voir quelques belles demeures de ces allées dans la rubrique "Les décors en terre cuite Virebent", en voici quelques autres dans la même veine :
Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Juste à côté, au coin de la rue des 7 troubadours et de la rue Gabriel Péri, l'ancien siège du journal "Le Télégramme" est inspiré de l'architecture industrielle du nord de la France... une sorte d'ambassadeur d'une autre belle culture de l'architecture de brique :
Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

La halle aux grains, la célèbre salle de concert de la ville et demeure de l'orchestre du Capitole. Architecture de briques et de galets :
Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique

Façades de brique