Les bords de Garonne - Rive droite

Page rive gauche | Page rive droite


La rive droite est d'une architecture plus récente que la rive gauche, de la fin du XVIIIème siècle au début du XXème siècle.

De 1760 à 1780, Joseph-Marie de Saget redessina toute la rive droite de la Garonne du Pont-Neuf au Bazacle. Soutenu par l'archevêque Loménie de Brienne et les Etats du Languedoc, il mit en place la digue de brique (pour laquelle il réutilisa les briques des maisons détruites à cette occasion) et prévit un décor de façades uniforme structuré par des arcades au rez-de-chaussée. Mais la mort de Saget en 1782, puis la Révolution, empêchèrent le bon achèvement du projet dont il ne reste finalement que les arcades, les immeubles eux-mêmes ayant été laissés à la fantaisie des propriétaires (ce qui donne toutefois un charme certain, mais pas l'uniformité attendue). De plus, tout le long des quais, la ligne des arbres masque le linéaire des façades qui ne se laisse deviner qu'en hiver, quand les feuilles sont tombées.

Au sud du Pont-Neuf le quai de Tounis aligne également ses belles façades, très disparates pour le coup, et plutôt du XIXème/XXème siècles.

Enfin comment ne pas évoquer la mémoire des fameux moulins de Toulouse, qui depuis le XIème siècle par leur puissance et leur industrie firent l'admiration de plusieurs auteurs tels Rabelais et Arthur Young, et notamment ceux du Bazacle où naquirent au XIVème siècle les premières sociétés par actions de l'histoire. De là à en conclure que le capitalisme est né à Toulouse... certains ont franchi le pas. Il ne reste rien de ces moulins malheureusement, des usines hydro-électriques ayant pris leur place au XIXème siècle.



Le quai de Tounis

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

L'appartement au balcon était celui de Claude Nougaro, où il aurait écrit la très belle chanson "C'est une Garonne" :
Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne



Quai et port de la Daurade

Les bords de Garonne

La façade de l'école des Beaux Arts, ornée en 1895 des statues allégoriques de la Peinture, la Sculpture, la Gravure et l'Architecture par Pierre Esquié, cache une cour aux superbes murs de brique... on en viendrait à regretter la présence de cette façade de pierre sculptée qui les masque au promeneur :
Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Le port de la Daurade avait autrefois une activité commerciale, il est désormais un lieu de promenade et de détente :
Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Dans cette cour a été remonté le portail de l'hôtel de Vesa (16ème siècle), détruit au début du 20ème siècle par le percement de la rue Ozenne :
Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne



Quai Lucien Lombard

Malgré les arbres, en hiver on devine la rangée d'arcades en rez-de-chaussée voulue par Saget :
Les bords de Garonne

Remarquez que même cette rue étroite à droite est équipée d'une fausse arcade et de fausses fenêtres :
Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne



La place et le quai Saint-Pierre

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

La place elle-même était en travaux au moment de ces photos, ce qui ne la met pas spécialement en valeur. Toutefois vous noterez que la ligne d'arcades de Saget se poursuit sur tout son pourtour :
Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

A l'endroit où des constructions récentes ont vu le jour, un mur-écran d'arcades a été mis en place :
Les bords de Garonne

Le quai Saint-Pierre :
Les bords de Garonne

Les arcades de Saget prennent fin avec cette curieuse construction ouvrant passage à une rue et surmontée d'une sculpture :
Les bords de Garonne

Ladite sculpture a migré de quelques centaines de mètres et provient de la disparue place du pont-neuf. Au XVIIème siècle une place assez monumentale avait été aménagée au débouché du pont-neuf, rive droite, avec décors sculptés. Le réaménagement des quais en 1777 l'a fait disparaître :
Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Le canal de Brienne rejoint la Garonne ici par une écluse. Il permet de relier la partie navigable du fleuve, en amont de la chaussée du Bazacle, au Canal du Midi.
Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Cette usine hydro-électrique, qui est également devenue un espace d'expositions et qui possède une passe à poissons permettant à ceux-ci de franchir la retenue d'eau pour aller vers l'amont, a remplacé les Moulins du Bazacle (le mot bazacle signifiant "gué"). Ces derniers avaient marqué un jalon essentiel dans le développement du capitalisme puisqu'ils constituèrent les premières sociétés par actions du monde. C'était même à vrai dire un capitalisme assez "sauvage", comme on dirait aujourd'hui, ainsi qu'en témoigne cette illustration du Studio Différemment.
Les bords de Garonne


Les bords de Garonne


Les bords de Garonne



La promenade Henri Martin

Cette promenade au pied des digues et au ras de l'eau attire les Toulousains par son charme à la fois urbain et bucolique. Elle inspire tout particulièrement les artistes en herbe :
Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Selon l'heure de la journée, la brique se pare de couleurs différentes :
Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne



Autres vues

Quelques dernières vues diverses de la Garonne :
Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les Pyrénées sont parfois visibles dans le lointain :
Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne

Les bords de Garonne